Catégories
background

Le Désert

Autrefois, au beau milieu d’une végétation florissante, Neotokyo et ses affres sont aujourd’hui plongés dans la solitude et la décadence du désert de cendre. Ces deux villes qui n’en sont qu’une, paraissent comme deux faces opposées d’une même pièce et les représentations de la ville datant d’avant la guerre sont aujourd’hui traitées comme des visions d’artistes fantaisistes et utopistes tant elles semblent provenir d’une autre réalité.

Le désert, causé par les bombardements, a été le témoin de nombreux affrontements marquants indiciblement, mais à jamais, ce paysage mortifère. En effet, de nombreuses armes et pièges mortels attendent patiemment dans ce royaume désolé, reliques morbides d’un temps révolu et oublié.

Le désert est une zone périlleuse pour tout être vivant et les rares survivants s’y étant accommodés sont des créatures aussi dégénérées que dangereuses ; des créatures à la taille anormalement démesurée ; des pirates des cendres glorifiants la mort, les moteurs et les armes ; de larges zones radioactives pouvant ronger le corps et l’esprit du voyageur imprudent ; vision hallucinée se mêlant aux mirages aux yeux des visiteurs de ces contrées inhospitalières.

Le climat

Le désert est une zone aride où la pluie s’y fait rare et dangereuse. En effet, les pluies sont acides et contaminent toute denrée, la transformant en poison. Chaque personnage où équipement subissant directement la pluie perd 1d4 PV / heure. La plupart du temps, le climat sec et le manque de relief laissent les nombreuses bourrasques soulever des volutes de cendres tantôt fines, tantôt lourdes.

La journée, l’air y est étouffant et brûlant. Les personnages s’y fatiguent plus vite et le repos y est moins réparateur ; la dépense en effort par un personnage y est multipliée par deux et la récupération en cas de repos y est divisée par deux.

Au crépuscule, un soleil rasant et éblouissant peut troubler la vision et créer d’incroyables mirages au personnage qui ne s’y est pas préparé. La température chute rapidement (1d20c°/h), pouvant atteindre en hiver jusqu’à -1d100/2 c° en hiver. Le vent ne cesse jamais, sifflant aux oreilles du voyageur imprudent et la vision par la poussière soulevée. Dans ces conditions un personnage subira 1d4 dégâts et une horreur de 0 / 1d6 par heure. Cependant, un personnage abrité du vent et à proximité d’une source de chaleur pourra se reposer normalement ; mais le désert recèle encore bien des dangers insoupçonnés.

Les pirates du désert

Parmi les factions influentes de Neotokyo, il ne faut pas oublier de citer les pirates. Ils forment ensemble une société parallèle à celle de la ville, subsistant à l’extérieur de la ville et pillant tous les transports de marchandises qui peuvent passer par là. Ils ont signé entre eux des pactes d’alliance leur permettant d’échanger leurs ressources et survivre dans ce milieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.